COMPOSTELLE , CHEMIN MYTHIQUE , QUE VOUS N'AVEZ peut-être JAMAIS OSÉ PARCOURIR !



Une petite jungle savamment orchestrée, c'est comme ça que le représentant du Petit futé a décrit la maison d’Aum. J'ai beaucoup aimé cette description car effectivement, c'est probablement cette nature foisonnante mais malgré tout maitrisée qui nous a complètement envoutés ! Au regard des témoignages de nos clients, nous ne devons pas être les seuls. Avec Gérard, nous cherchions un lieu pour partager nos passions, la nature, le chant, le théâtre. Nous aimions marcher mais pour de petites randonnées à la journée.

Au bout de quelques temps, les cartons vidés et après avoir tout mis en place pour accueillir, les stages et les vacanciers, nous avons commencé à explorer les sentiers de Dordogne. Et c'est ainsi que nous avons découvert, le passage du chemin de Compostelle à proximité de la maison.

Evidemment, la curiosité m'animant, j'ai recherché à connaitre l'histoire et le désir qui animaient des milliers de pèlerins à prendre le chemin.

Ce serait très présomptueux de ma part, de prétendre avoir trouver des réponses tant elles sont multiples. D'ailleurs, Jean-Christophe Rufin, dans son livre immortelle randonnée, note que la question " pourquoi faites-vous le chemin ? " est une question particulièrement tabou.

Au plus grand regret de l'église, pour qui le chemin est avant tout un pèlerinage divin, chacun a ses raisons ! Benoit XVI avait déclaré : 'Aller en pèlerinage signifie plutôt nous extraire de nous-mêmes pour aller à la rencontre de Dieu là où il s'est manifesté, là où la grâce divine s'est montrée avec une splendeur particulière."



Les puristes pensent qu'on ne peut faire le chemin que dans le dépouillement total.

Au risque de leur déplaire, je pense que profiter du chemin peut être un moyen de rencontre avec l’autre, avec la nature, avec soi-même sans pour autant souffrir. Tout le monde ne peut pas partir pour un périple de 1700 km avec un sac de 25 kilos sur le dos. Dormir correctement n'est pas non plus un luxe mais plutôt une nécessité ! D'ailleurs, J'ai lu que certains font du bivouac pour éviter les ronflements dans les dortoirs. Tous recherchent le moyen de limiter le poids du sac et certains chrétiens prennent l'autocar ou l’avion ! Personnellement, lorsque je marche pendant des heures uniquement avec un sac de pique-nique, je trouve une forme de méditation très bénéfique. A chacun son chemin !

Mais il y a une question pertinente à laquelle je peux peut-être répondre ! Pourquoi parcourir le chemin de Compostelle en Dordogne.


Le chemin de Saint Jacques de Compostelle en Dordogne, est la Voie de Vézelay qui pénètre en Dordogne au niveau de la commune de la Coquille, juste après Limoges, traverse Périgueux, capitale de la Dordogne avant de rejoindre Sainte Foy la Grande et la Gironde sur le GR646. Il y a une variante au niveau de Périgueux qui permet de passer par Bergerac. C'est le GR 654. C'est cette portion de chemin qui passe devant chez nous et permet de profiter de la marche ou du pèlerinage pour visiter et admirer les trésors architecturaux et historiques de deux grandes villes d’histoire. La Cathédrale de Périgueux est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Le paysage varié, vallonné, les forêts, les vignes, les plantations, les plaines sont magnifiques.

Alors, si vous êtes comme moi que vous voulez profiter des bienfaits de la marche, de la nature et de la rencontre, mais que vous ne souhaitez pas porter votre sac à dos tous le temps découvrez nos séjours specials chemin de compostelle ou randonneur ! 

LE FOIE GRAS ! PATRIMOINE GASTRONOMIQUE FRANÇAIS ?



C'est la pleine saison du foie Gras ! Et comme on a la chance d’être dans le sud-ouest en plein coeur du Périgord, la première ferme n'est qu'à 5 km. Je peux ainsi commander mes canards, et le jour j, le fermier m’appelle pour récupérer le foie gras aussitôt extrait. Il est tellement frais qu’il pourrait s’étaler comme du beurre.

Je sais que cela peut choquer certains mais le gavage des canards et plutôt celui des oies ne date pas d’aujourd’hui. On peut remonter à plus de 4500 ans pour retrouver les premières traces du gavage.

Un peu d'histoire ...

Les égyptiens auraient observer ce trait naturel des oies pour se suralimenter avant les grandes migrations. Le nom même du foie gras vient des origines romaines. Jecur Ficatum qui signifie "le foie dû aux figues"car les romains engraissaient les oies avec des figues.

C’est seulement au 18eme siècle que le foie gras arrive en France dans les régions pauvres de l’est et du Sud-ouest. La facilité de conservation dans la graisse permettait aux paysans d’avoir une bonne source d’alimentation tout l’hiver.

Alors, pourquoi parle-t-on de patrimoine gastronomique français ?

78 % des français estiment qu’il est indispensable au menu des fêtes de noël et c’est en France que la production a évoluée et qu’il est devenu un mets gastronomique réputé !

Même si les plus grands cuisiniers sont passés maitre dans l’art de préparer le foie gras, on peut tout à fait le préparer à la maison très facilement.

Ma recette du Fois gras Mi-cuit

Pour une terrine de foie gras mi-cuit, il suffit de dénerver délicatement le foie en l’ouvrant par le milieu avec une cuillère.

On le sale bien de 8 à 12g pour un foie de 600g. on choisit un poivre de qualité, environ 2g par foie.

On le met dans une terrine et on l’arrose d’une cuillère de cognac et une cuillère de porto. On laisse mariner au frais bien fermé dans un film alimentaire pour que les odeurs du frigo ne passent pas dans le foie.

Le lendemain, le mettre à cuire au four au bain marie à 120° pendant environ 50mn. Il doit être chaud à cœur à 48°.

Bonne dégustation !

Pour en savoir plus sur l’histoire du foie gras , je vous recommande : https://lefoiegras.fr/le-foie-gras/origines

La recette qui fait WOUAH :

ET EN PRIME TOUT SAVOIR SUR LE GRAS avec la nutritionniste Laurence Plumey. Le Monde Merveilleux du Gras par le Docteur Laurence Plumey aux Éditions Eyrolles - Paris

En savoir plus sur la cuisine du périgord : Jean-Paul-Malaurie -Ma cuisine des 4 saisons enPerigord

LA BOUCLE DE JAURE ENTRE MANZAC ET GRIGNOLS - LE GRAND PÉRIGUEUX- DORDOGNE PÉRIGORD



La Dordogne connu pour ses 1001 châteaux n'est pas seulement une légende. 11% des châteaux construit en France sont en Dordogne. Et sans compter le nombre incroyable d'églises construites qui ont traversé les siècles. En nous promenant à Jaure avec Gérard,un petit village situé dans le Grand Périgueux entre Manzac sur Vern et Grignols, nous avons pu découvrir un château initialement construit au XIIIème siècle dans un ancien fief des Talleyrand. Malheureusement ravagé par un incendie au XIXème. Toutefois il subsiste un pigeonnier du XIVème siècle. Et la restauration, laisse un château qu'on peut qualifier de très belle demeure ! Nous avons aussi visiter la petite Eglise Saint-Firmin datant du 12eme siècle et rénové au XVIème siècle.

Au centre du Village , une salle des fêtes rénové et une Auberge. Vous pourrez déguster un menu traditionnel du terroir. Il est cité par le guide du routard et fait une excellente halte pour les épicuriens ! ( comme nous ! )

POURQUOI FAIRE LE CHEMIN DE COMPOSTELLE ?



Pourquoi le chemin de Compostelle attire tant de monde chaque année ?

Qui n'a jamais eu envie de fuir la ville, son béton, ses pollutions ?
Dans un monde de mouvement perpétuel, partir randonner c'est une nouvelle aventure, une aventure où rien n'est prévu sinon le chemin que l'on va emprunter.
Une aventure où aucun vide ne sera rempli par du son ou des images fabriquées et par aucun buzz.

Un temps où l'on pourra écouter notre musique intérieure et la musique de la nature .
Un temps où l'on prendra plaisir à contempler les images sans cesse renouvelées et pourtant paraissant si immobiles qu'offre la nature .
Ceux qui partent sur les chemins ont souvent une quête. Elle peut être consciente ou inconsciente, ils ne savent pas vraiment dire pourquoi ils se sont sentis attirés .
Par contre, ils savent ce qu'ils ont trouvé. Et vous , qu'avez vous trouvez ?
Ceux qui prennent le chemin disent qu'ils abandonnent tous ce qui les préoccupent au quotidien.
Ils partent vers de nouveaux horizons et pourtant ce n'est pas un voyage sur la lune ni la découverte de l'Amérique mais une vraie reconnexion à la nature .
'Wouai ! ce n'est que la nature !' comme diraient les ados accros aux jeux vidéo !

Mais quelle richesse !

Pour qui s'y intéresse de près, d'un vallon à l'autre le paysage change, façonné par le temps, le climat, les hommes .

C'est un vrai spectacle et comme on aime partager ses émotions, ses sensations, ses plaisirs, le chemin de Compostelle comme d'autres chemins de pèlerinage permet la rencontre avec des inconnus.
Partager à ce moment-là est facile, aucun enjeu de pouvoir ou de jeu de société. Chacun est nu avec son sac à dos ou les mains dans les poches selon sa façon de randonner.
Moi-même, après chaque randonnée j'éprouve de plus en plus cette sensation de vivre pleinement même si je ne suis pas encore prête à parcourir 1700 kilomètres et je me contente de parcourir la Dordogne de long en large et d'accueillir des randonneurs qui à leur manière me feront voyager aussi sur le chemin.
En Dordogne on a la chance d'avoir un climat exceptionnel, suffisamment de pluie pour avoir une nature luxuriante ,une lumière chaude et des journées ensoleillées toute l'année. Il faut évidemment éviter les quelques périodes très pluvieuses mais très vite le soleil revient et s'installe durablement. Il est courant de pouvoir déjeuner dehors en toutes saisons. Je recommanderais toutefois d'éviter la saison la plus chaude du 15 juillet au 30 août .
Si comme moi, le sujet vous intéresse, je prépare une webconférence pour janvier ou j'inviterais une guide conférencière et un diététicien pour nous parler de Compostelle bien sur et surtout de randonnée, de pèlerinage et d'histoire !

Pour recevoir un invitation : Cliquez ici
Le sujet est tellement vaste, que je continuerais dans d'autres articles à vous faire part de mes investigations !