Blog

COMPOSTELLE, A MYTHICAL PATH, THAT YOU MAY NEVER HAVE DARED TO TAKE!



A small jungle skillfully orchestrated, that's how the representative of the Petit futé described La Maison d'Aum. I liked this description very much because indeed, it is probably this abundant but nevertheless mastered nature which completely bewitched us!


Considering the testimonies of our clients, we must not be the only ones. With Gérard, we were looking for a place to share our passions, nature, singing, and theater. We liked to walk but for small day trips.


After some time, the boxes emptied and after having put everything in place to welcome the courses and the vacationers, we started to explore the paths of the Dordogne. And that's how we discovered the passage of the Compostelle way near the house.


Obviously, curiosity animating me, I sought to know the history and the desire that animated thousands of pilgrims to take the way.


It would be very presumptuous of me to pretend to have found the answers as they are multiple. Moreover, Jean-Christophe Rufin, in his book Immortelle randonnée, notes that the question "why do you make the way? "is a particularly taboo question.


To the great regret of the church, for whom the path is above all a divine pilgrimage, everyone has his reasons! Benedict XVI had said, "Going on a pilgrimage rather means extracting ourselves from ourselves to go to meet God where he has manifested himself, where divine grace has shown itself with particular splendor."


Purists think that one can only make the journey in total self-denial.


At the risk of displeasing them, I think that enjoying the path can be a way of encountering the other, with nature, with oneself without suffering. Not everyone can leave for a 1700 km journey with a 25 kilos bag on their back. Sleeping properly is not a luxury but rather a necessity! Moreover, I read that some people bivouac to avoid snoring in the dormitories. Everyone is looking for a way to limit the weight of the bag and some Christians take the bus or the plane! Personally, when I walk for hours with only a picnic bag, I find a form of meditation very beneficial. To each his own!


But there is a pertinent question that I can perhaps answer! Why walk the Compostela Way in the Dordogne?


The way of Saint Jacques de Compostelle in Dordogne, is the Way of Vézelay which enters in Dordogne at the level of the commune of Coquille, just after Limoges, crosses Périgueux, capital of Dordogne before joining Sainte Foy la Grande and the Gironde on the GR646. There is a variant at the level of Périgueux which allows passing by Bergerac. It is the GR 654. It is this portion of the path that passes in front of our house and allows you to take advantage of the walk or the pilgrimage to visit and admire the architectural and historical treasures of two great cities of history. The Cathedral of Périgueux is classified as a world heritage site by Unesco. The varied, hilly landscape, forests, vineyards, plantations, and plains are magnificent.


So, if you are like me and you want to enjoy the benefits of walking, nature, and meeting people, but you don't want to carry your backpack all the time, discover our special "Chemin de Compostelle" or hiker stays! 

FOIE GRAS ! FRENCH GASTRONOMIC HERITAGE ?



It's the peak season for Foie Gras! And as we are lucky enough to be in the South-West in the heart of the Périgord, the first farm is only 5 km away. So I can order my ducks, and on the day, the farmer calls me to get the foie gras as soon as it is extracted. It is so fresh that it could spread like butter.


I know that this may shock some people, but the force-feeding of ducks, and rather that of geese, is not new. We can go back to more than 4500 years to find the first traces of force-feeding.


A little history...


The Egyptians would have observed this natural trait of geese to overfeed themselves before the great migrations. The very name of foie gras comes from Roman origins. Jecur Ficatum which means "the liver due to figs" because the Romans used to fatten geese with figs.


It is only in the XVIIIth century that the Foie Gras arrives in France in the poor regions of the East and the Southwest. The ease of preservation in fat allowed the peasants to have a good source of food all winter.


So why do we talk about French gastronomic heritage? 78% of French people believe that it is essential to the Christmas menu and it is in France that production has evolved and that it has become a renowned gastronomic dish!
Even if the greatest cooks are masters in the art of preparing Foie Gras, it can be easily prepared at home.


My recipe for semi-cooked Fois Gras For a terrine of semi-cooked foie gras, you just have to delicately open the liver in the middle with a spoon. We salt it well from 8 to 12g for a 600g liver, we choose a quality pepper, about 2g per liver. Put it in a terrine and sprinkle it with a spoonful of cognac and a spoonful of port. Leave it to marinate in a cool place, well-closed in cling film so that the smells from the fridge do not get into the liver. The next day, put it to cook in the oven in a bain-marie at 120° for about 50mn. It must be warm at the heart at 48°. Good tasting!


To learn more about the history of foie gras, I recommend :


https://lefoiegras.fr/le-foie-gras/origines The recipe that makes WOUAH : AND IN BONUS, EVERYTHING ABOUT Foie Gras with the nutritionist Laurence Plumey. Le Monde Merveilleux du Gras (The Wonderful World of Fat) by Dr. Laurence Plumey, Editions Eyrolles - Paris To know more about the cuisine of the Périgord : Jean-Paul-Malaurie -Ma cuisine des 4 saisons enPerigord

THE LOOP OF JAURE BETWEEN MANZAC AND GRIGNOLS - LE GRAND PÉRIGUEUX- DORDOGNE PÉRIGORD



The Dordogne known for its 1001 castles is not only a legend. 11% of the castles built in France are in the Dordogne. Not to mention the incredible number of churches built that have survived the centuries. While walking in Jaure with Gérard, a small village located in the Greater Perigueux area between Manzac-sur-Vern and Grignols, we were able to discover a castle originally built in the 13th century in a former Talleyrand fiefdom.


Unfortunately, it was destroyed by a fire in the 19th century. However, a dovecote of the XIVth century remains. And the restoration leaves a castle that can be qualified as a very beautiful residence! We also visited the small church of Saint-Firmin dating from the 12th century and renovated in the 16th century.


In the center of the village, a renovated village hall and an inn. You can taste a traditional menu of the soil. It is quoted by the Guide du Routard and makes an excellent stop for epicureans! (like us!)

WHY MAKE THE WAY OF COMPOSTELLE ?



Why does the road to Compostelle attract so many people every year?


Who has never wanted to escape the city, its concrete, its pollution?


In a world of perpetual movement, going for a walk is a new adventure, an adventure where nothing is planned except the path that we will take.
An adventure where no void will be filled by sound or manufactured images and by no buzz.
A time where we can listen to our inner music and the music of nature. A time where we will enjoy contemplating the ever-changing, yet seemingly still images that nature offers.


Those who set out on the paths often have a quest. It can be conscious or unconscious, they don't really know why they felt attracted. But they do know what they have found. And you, what did you find?


Those who take the path say that they leave behind everything that preoccupies them in their daily lives. They leave for new horizons and yet it is not a trip to the Moon or the discovery of America, but a true reconnection to nature. Wow! It's only nature!' as teenagers addicted to video games would say! But what a richness!


For those who take a close look, from one valley to another the landscape changes, shaped by time, climate and people.


It is a real spectacle and as we like to share our emotions, our sensations, our pleasures, the road to Compostela, like other pilgrimage roads, allows us to meet strangers.


Sharing at this moment is easy, with no power stake or social game. Everyone is naked with their backpack or hands in their pockets depending on how they hike.


I myself, after each hike, feel more and more this sensation of living fully, even if I am not yet ready to travel 1700 kilometers and I am content to travel the Dordogne from one side to the other and to welcome hikers who in their own way will also make me travel on the way.


In the Dordogne, we are lucky to have an exceptional climate, enough rain to have a luxuriant nature, a warm light, and sunny days all year long. Of course, you have to avoid the few very rainy periods, but very quickly the sun comes back and settles down for good. It is common to be able to have lunch outside in all seasons. However, I would recommend avoiding the hottest season, from July 15 to August 30.


If like me, you are interested in this subject, I am preparing a web conference for January where I will invite a guide and a dietician to talk to us about Compostelle of course, and above all, about hiking, pilgrimage, and history!
To receive an invitation: Click here The subject is so vast, that I will continue in other articles to share my investigations with you!

Gastronomie



La Dordogne est mondialement renommée pour sa gastronomie traditionnelle . Les étrangers, même outre Atlantique, connaissent le foie gras, la truffe, les vins, et le confit de canard avec ses patates sarladaises .

En fait, le département regorge de produits du terroir : les noix, les fraises, les cèpes, le fromage, le cabécou de Rocamadour, le miel …Les français eux-mêmes traversent le pays pour aller goûter un véritable confit de canard. Car même si dans le monde les recettes sont maladroitement copiées, rien ne vaut le véritable plat du Périgord, comme les périgourdins savent le faire.


La qualité d’un plat résulte de la qualité des produits avec lesquels le plat est cuisiné .

En Périgord, il existe des dizaines de petites exploitations qui ont le mérite d’être qualifiée de qualitatives . En effet, beaucoup d’éleveurs et d’agriculteurs travaillent avec du bio, n’utilisent aucun pesticide d’aucune sorte, et surtout, l’élevage est respectueux à la fois de l’animal et de l’environnement .


En ce moment, des foyers de grippe aviaire se révèlent un peu partout en France, et même en Dordogne. Mais il faut savoir que la Dordogne fait partie des départements qui présentent le moins de risques . Comme nous l’avons dit plus haut, beaucoup d’exploitations sont biologiques et naturelles , à la différence de grands groupes ou d’exploitations plus denses. Le risque est diminué grâce à la minutie des artisans qui veillent à ce que les normes et le bien-être animal soient respectés . Prudence est donc le maître mot. Dans tous les cas, ici à la Maison d’Aum, nos produits sont essentiellement biologiques, de cultures raisonnées non labellisées mais toujours de premier choix .


La cuisine de la Maison d’Aum est faite maison , sans exception, avec des produits de qualité sélectionnés avec soins.
Si nous aimons faire de la cuisine végétarienne et traditionnelle, nous aimons aussi faire découvrir la cuisine périgourdine, sarladaise, et typique périgourdin. Gérard, de son côté, est un spécialiste du gâteau aux noix léger.


Parmi nos menus populaires, nous avons le confit de canard et ses patates sarladaise, le tourin blanchi, la salade périgourdine, les aiguillettes de canard, le magret de canard et magret séché, l'enchaud de porc, etc. N’hésitez pas à nous demander pour plus de menus !


Voici quelques recettes de cuisine périgordine :


Pommes de terre sarladaises


Ingrédients (pour 4 personnes) :


• 1 kg de pommes de terre à chair ferme,
• 2 cuillères à soupe de graisse d’oie (ou de canard),
• 2 gousses d’ail
• Persil, sel et poivre.


Préparation :


1. Epluchez les pommes de terre. Coupez-les en rondelle fines, lavez les et essuyez les.
2. Epluchez les gousses d’ail.
3. Dans une sauteuse, faire fondre la graisse d’oie.
4. Lorsque la graisse est bien chaude, ajoutez les rondelles de pommes de terre et cuire 15 minutes à découvert.
5. Remuez régulièrement pour bien dorer les tranches.
6. Hachez l’ail et le persil et les repartir sur les pommes de terre.
7. Poursuivre la cuisson 15 minutes environ.
8. Salez et poivrez avant de servir chaud.


Aiguillettes de canard, pêche, figue et noix

Ingrédients  (pour 4 personnes) :


• 16 aiguillettes de canard
• 4 pêches (fraiches ou au sirop)
• 4 figues
• 100 gr de cerneaux de noix
• Vinaigre de framboise, beurre, sel


Préparation :


Faire cuire les aiguillettes des deux côtés pendant 5 minutes, à feu moyen. Réserver-les.
Faire revenir les figues avec un peu de beurre, à feu doux, garder au chaud, et procéder de la même façon pour les pêches coupées en deux.
Déglacer la poêle avec le vinaigre de framboise, dresser dans une assiette et servir aussitôt.


Magret de canard séché


Ingrédients


• 1 magret de canard
• environ 500 g de gros sel
• poivre noir moulu
• mélange 4 épices


Préparation :


1. Prendre un magret cru, le mettre dans le gros sel pendant 12 à 24 heures, à température ambiante.
2. Le sortir du sel, le rincer et le sécher avec un papier absorbant.
3. Le saupoudrer largement de poivre noir moulu et de mélange 4 épices.
4. Le laisser sécher pendant 3 semaines minimum dans un torchon propre dans le bas du réfrigérateur. Plus vous le laisser, plus il sèche et durcit.
5. Le couper en tranches fines pour l’apéritif ou dans une salade.


Salade périgourdine


Ingrédients  : 

• 4 gésiers de canard confits
• 12 tranches de magrets de canard fumés et émincés
• 125 g de tomates cerises
• 50 g de croûtons
• 1 sachet de salade feuille de chêne
• 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive
• 1 cuillerée à soupe de vinaigre de vin
• Sel, poivre


Préparation


1. Faites revenir les gésiers confits dans un peu d’huile. Émincez-les en fines tranches.
2. Coupez les tomates cerise en deux.
3. Dans un grand saladier, mélangez l’ensemble des ingrédients. Servez.


Confit de canard

Ingrédients (pour 4 personnes) : 


• 4 cuisses de canard du Périgord
• 1 kg de pommes de terre à chair ferme
• Gros sel
• 1 botte de persil plat
• 1 branche de romarin
• Graisse de canard du Périgord
• 6 gousses d’ail
• Poivre mignonnette
• 6 pincées de fleur de sel
• Poivre du moulin


Préparation


1. Préparer, la veille, les cuisses en versant du gros sel dans un plat. Les placer côté gras sur le sel, parsemer la chair de poivre mignonnette puis couvrir de gros sel. Laisser reposer 24 h au frais.
2. Rincer les cuisses de canard à l’eau tiède pour éliminer le sel. Dans une casserole, faire fondre à feu doux une bonne dose de graisse de canard de façon à couvrir les cuisses. Ajouter 3 gousses d’ail écrasées en chemise et la branche de romarin. Plonger le canard dans la graisse et laisser cuire 2 h.
3. Peler les pommes de terre 45 min avant la fin de la cuisson du canard. Les rincer, les couper en rondelles épaisses, puis les sécher dans un torchon. Éplucher et hacher l’ail. Ciseler le persil (en réserver 8 à 12 branches pour le service).
4. Faire fondre, dans une cocotte, 4 cuillères à soupe de graisse de canard. Quand elle est bien chaude, y jeter les pommes de terre et les faire revenir à feu vif 15 min en n’oubliant pas de les retourner régulièrement.
5. Baisser le feu quand les pommes de terre commencent à dorer. Couvrir et les faire cuire à feu doux 20 min en remuant régulièrement.
6. Ajouter, sur les pommes de terre, en fin de cuisson, l’ail, le persil, la fleur de sel, et donner 3 ou 4 tours de moulin à poivre. Laisser reposer à couvert 20 min.
7. Passer la lame du couteau entre la chair et l’os, si elle se détache c’est cuit. Placer les cuisses de canard confites sur un plat et les faire rôtir au four 20 min à 200 °C.
8. Dresser et ajouter quelques branches de persil dans les assiettes. Il ne vous reste qu’à servir bien chaud.



En choisissant la Dordogne, vous avez décidé de plonger dans l’univers des fameux « 1001 châteaux » !
En parcourant toute la vallée de la dordogne, vous croiserez ici et là des châteaux forts, des châteaux de la  renaissance, et vieilles églises et chapelles. 
Vous aurez l’impression de faire un bond dans le temps et de revenir directement au moyen-âge au temps des chevaliers ! Du célèbre château de beynac, au château de commarques en passant par la demeure de joséphine baker, tous ces trésors historiques n’en finiront pas de vous fasciner.

Pour démarrer votre séjour, vous pouvez commencer par visiter le château de Beynac, que vous reconnaîtrez facilement par son allure très célèbre. En effet, il a servi de décor pour les films Les Visiteurs 2 et Jeanne d’Arc, pour les plus célèbres. Pris par les anglais à plusieurs reprises, il est resté à chaque fois fidèle au royaume de France.
Perchée à 150 mètres, cette remarquable forteresse aux « pierres dorées » de 1000 ans est magnifique, et donne sur la vallée, ce qui vous permet d’avoir une vue panoramique sur un paysage périgourdin à couper le souffle !
Sa collection de meubles anciens, de tapisseries, d’armures et d’épées de chevaliers et équipement d’époque éveillera votre curiosité et celle de vos enfants sur l’histoire de la France au moyen-âge ! L’intérieur est parfaitement conservé, les petits escaliers vous donneront l’impression d’une intimité médiévale et les salles d’armes, les cuisines, les chambres, etc…vous suffiront pour vous croire en l’an 1123 !
N'oubliez pas de faire le tour du village de Beynac, labellisé parmi les plus beaux villages de France, pour y découvrir ses boutiques et recoins historiques, ainsi que ses restaurants et terrasses. Pensez Pensez à vos chaussures de randonnée, il faut grimper pour atteindre le château, mais croyez-nous, l’effort en vaut la peine !


Et si on continuait à remonter le temps en allant à présent à la forteresse de Commarques ?
Vous ferez face à 15 000 ans d’histoire. Ce château en ruines mais parfaitement conservé, est situé à 6km des Eyzies, dans la Vallée.
Une fois votre voiture garée au parking, vous marcherez sur un petit kimomètre sous les bois, avant d’arriver dans un champ, et au beau milieu de ce champ, en hauteur, vous y verrez la forteresse !
Au XIIème siècle, plusieurs familles nobles font bâtir des tours à Commarques. Le village fortifié que vous verrez a vu le jour avec les maisons troglodytiques et l’église. Deux tours sont encore debout : celle de Commarques et celle de la famille des Beynac, maîtres de la seigneurie. Comme beaucoup de châteaux, la forteresse de Commarques est pendant un temps tombée aux mains des anglais pendant la guerre de cent ans.
Un calme absolu et le chant des oiseaux vous caresseront les oreilles et rien qu’en posant les yeux sur le château, vous aurez l’impression de revenir pendant le moyen-âge et même à la préhistoire.
Les enfants auront la joie de courir partout dans le grand près d’en face sous le doux soleil de Dordogne.
Pendant la visite, vous explorerez le donjon roman incroyablement bien conservé ainsi que des habitats troglodytiques reconstitués.
Encore une fois, il faut un peu grimper, mais c’est comme ça en Dordogne ! N’importe quel effort en vaut la chandelle, car grimper pour aller visiter un château fort perché en hauteur, signifie aussi une vue sur la vallée et des paysages périgourdins uniques !


Un autre château célèbre, perché sur une colline au beau milieu de la vallée de la dordogne, pourrait également vous intéresser : le château de castelnaud, avec ses fameuses banières rouges accrochées et ses trébuchets.
Le château a été construit au XIIème siècle, et pendant la guerre de cent ans, il est régulièrement tombé entre les mains des anglais avant de revenir définitivement aux français. Abandonné depuis la Révolution française, il est repris en main à partir de 1968, année où il est classé monument historique, et s’en suivent d’importants travaux de restauration.
Le site historique de Castelnaud vous fera découvrir ce gigantesque et magnifique château comportant des maquettes et bornes intéractives, ainsi qu’un donjon entièrement meublé, mais aussi un musée sur la guerre au moyen-âge, avec une une collection d’armes et d’armures, et des restitutions grandeur nature de machines de guerre.


Si vous aimez les charmants petits villages, offrant une intime sérénité, vous disposez d’une grande liste en Dordogne ! Bon nombre des villages périgourdins sont classés, beaucoup comme plus beaux villages de France, ce qui vous donne la garantie d’une visite de qualité.

Le village de Domme, né au XIIIème siècle, est un des villages pittoresques de Dordogne, perché, comme une forteresse, en hauteur d’une falaise.
Encore une fois, vous serez face à un panorama exceptionnel. Cette bastide est aussi connue pour être le lieu de détention des Templiers. En effet, l’une des deux tours aux pierres à bossages aurait servi, selon la légende, de prison aux derniers templiers de France, qui griffonèrent des graffitis mystères avant de périr. A propos de cette légende, un escape game est proposé, pour les grands et les petits que ça intéresserait !
Une fois dans le village, visitez sa Porte des Tours, son vieux moulin à vent, sa Grande Rue piétonne et commerçante, sa grotte, et son écomusée de l’Oustal, et surtout, goûtez aux famuses glaces artisanales ! L’histoire de ce village et sa vue sur la vallée de la dordogne seront pour vous une véritable bouffée d’air frais !
Si vous aimez les villages aux allures féériques, alors vous aimerez le village de la Roque-Gageac. On y trouve le manoir de Tardes, ancienne résidence des évêques de Sarlat, l’église du XIVème siècle, le château. Vous serez entourés par des jardins exotiques, avec des palmiers, des bananiers, des figuiers, des cactus, et des bambous…un véritable florilège de plantes tropicales et méditérannéennes !
Petit bonus pour les gourmands, au pied du village, se trouve la marché des producteurs du pays tous les vendredis matin de mai à septembre.

Talk about your hotel



bla

Talk about your hotel



Use this text to share information about your hotel with your guests. Describe your rooms, share special offers, or share your latest news.

Talk about your hotel



jj

Talk about your hotel



j

Talk about your hotel



Use this text to share information about your hotel with your guests. Describe your rooms, share special offers, or share your latest news.

Talk about your hotel



Use this text to share information about your hotel with your guests. Describe your rooms, share special offers, or share your latest news.